Association de pêche

Pêcheurs en famille

(article et photo de Thomas Kieffer)

Dernièrement, les pêcheurs et leurs familles étaient réunis pour une dernière journée avant la réouverture en septembre.


Les membres de l’APP ont été rejoints par leurs conjoints pour le repas de midi.

La saison de pêche de l’association de pêche et de pisciculture de Weyer marque une pause estivale jusqu’au mois de septembre. Le dernier week-end a été l’occasion pour ses membres de se retrouver en famille à l’étang Breitmatt pour leur traditionnelle journée familiale qui a réuni cette année une cinquantaine de convives.
La journée a débuté comme il se doit par une partie de pêche à la truite lors de laquelle régnait une bonne humeur même si les prises en cette journée à forte chaleur n’ont pas été très nombreuses. À midi, a été un succulent jambon vigneron, puis des salades et des desserts confectionnés par les épouses.
Les participants les plus jeunes ont eu ensuite accès au bassin d’alevinage dans lequel une immersion de 20 kg de truites avait été réalisée dans la semaine. Élise et son frère Louis, mais également Timéo et Soan ont ainsi pu rivaliser d’adresse pour sortir leurs prises de l’eau mettant à contributions leurs grands-parents pour décrocher l’hameçon et défaire quelques nœuds dans les fils de pêche.

Weyer 3 invaincu et champion

(article et photo de Thomas Kieffer)

L’AS Weyer 3 a largement dominé son championnat.

Depuis plusieurs saisons , l’AS Weyer a engagé 3 équipes seniors (même 4 lors de la saison passée) dans les championnats départementaux et cette année, l’équipe 3 du coach Christophe Helmstetter se distingue puisqu’elle est championne de son groupe et invaincue en 20 rencontres. Elle totalise 56 points avec 18 victoires et 2 nuls (face à Sarrewerden en matchs aller et retour). Elle a marqué 86 buts pour n’en encaisser que 9. Dimanche, l’équipe a battu Mackwiller 2 sur le score de 6-0. Si le onze est composé de plusieurs anciens cadres de l’équipe fanion, deux d’entre eux ont décidé de raccrocher leurs crampons. Pascal Munsch, au club depuis 26 ans en provenance de Drulingen et Bruno Vette, footballeur depuis l’âge de 6 ans, à Weyer depuis 2013 après avoir porté les couleurs de Wingen, puis de l’ASI Avenir, Petersbach et Sparsbach. Un petit tour d’honneur leur a été organisé à l’issue de cette saison sans faute.

Si vous souhaitez visionner l'ensemble de l'enregistrement de l'émission du JEU DES 1000 €, cliquez sur le lien ci-dessous :

Il suffit de cliquer sur "tout regarder" pour pouvoir tout voir en continu

https://www.youtube.com/playlist?list=PLiPNeZW5-BcQfcY7WP4k7lHpbAerePGqW

A l’espace de l’Isch

Pierre Papka a fait venir Le jeu des 1 000 €

(source : article et photo de Thomas Kieffer)

Le célèbre jeu radiophonique a été enregistré à l’espace de l’Isch le 31 mai dernier. Une venue exceptionnelle en Alsace Bossue qui doit beaucoup à un habitant du village, Pierre Papka.

Créé sous le nom de « Jeu des 1 000 francs » en 1958 par Henri Kubnick, ce jeu a connu de nombreux animateurs dont le célèbre Lucien Jeunesse durant une trentaine d’années et depuis 2008 c’est Nicolas Stoufflet qui s’y colle. Ce jeu reste l’émission radiophonique la plus écoutée avec près 1,5 million d’auditeurs soit plus de 15 % de parts de marché. L’émission se déplace toute l’année dans les communes de l’hexagone, changeant chaque semaine de département. En ce mois de mai, Le jeu des 1 000 € est de passage dans le Bas-Rhin où les

communes de Schiltigheim et de Weyer ont été retenues.

La commune de Weyer candidate depuis 2014

Le choix de Weyer est une grande satisfaction pour Pierre Papka qui, dès son élection au conseil municipal en 2014, avec l’aval des élus, a posé la candidature pour attirer l’équipe de production dans la vallée de l’Isch. La réponse positive est tombée le 7 avril dernier.
Le jeu consiste en une série de questions posées à une équipe de deux candidats issus des présélections qui ont eu lieu juste avant l’enregistrement. Il est basé sur une notion d’entraide et non de confrontation. Les questions sont envoyées par les auditeurs qui sont nommés au moment de les poser. Les six premières questions, aux couleurs bleues, blancs et rouges, peuvent engendrer un gain de 150 euros.

« Banco, banco

Les candidats peuvent décider de s’arrêter à ce moment de l’émission mais c’est là qu’intervient le public pour encourager le binôme en scandant « banco, banco… » et les encourage à tenter de décrocher les 1 000 euros via les étapes banco et super-banco.
Le banco est une question souvent jugée difficile. Les candidats ont une minute de réflexion durant laquelle ils peuvent se consulter. En cas de bonne réponse, la cagnotte passe à 500 euros.
À nouveau, le public tient son rôle de stimulateur pour que les candidats franchissent l’étape du super-banco, épreuve identique à banco, mais avec une question tirée au sort parmi les plus ardues proposées par les auditeurs. En cas de bonne réponse, le gain maximum des 1 000 euros est alors atteint.
À noter que pour chaque question, le délai de réponse est sonorisé par un assistant, Yann Pailleret, frappant sur un « Glockenspiel », un petit métallophone devenu l’emblème sonore du jeu.

Deux enregistrements dans la soirée

L’enregistrement des deux émissions à Weyer a eu lieu à l’espace de l’Isch le mercredi 31 mai en soirée.
Ce sont donc presque 200 personnes qui se sont déplacées pour assister au jeu pour les uns tandis que d’autres se sont précipités pour y participer.
Deux « binômes » se sont ainsi partagé le gain de 1000 euros, à savoir  Philippe de Bettwiller avec Pierre, enseignant originaire de Drulingen, ainsi que Véronique, professeure d’EPS venue d’Obernai, et Lucas, étudiant en statistiques de Strasbourg.
Un bel évènement pour une émission qui sera diffusée sur France INTER les 22 et 23 juin.
Si vous souhaitez regarder l’ensemble de l’enregistrement de l’émission par la commune, cliquez sur le lien ci-dessus !

LES ABORDS NETTOYES

(article et photo de Thomas Kieffer)

Séance mixte chez les gymnastes

(article et photo de Thomas Kieffer)

Depuis la création du club de gymnastique féminine de Weyer, il y a trente ans (voir DNA du 7 avril) , chaque année est organisée une séance mixte avec les conjoints. Elle a eu lieu jeudi dernier à l’espace de l’Isch.

La séance était animée par Cindy. Seuls cinq courageux ont relevé le défi et ont enchaîné les exercices sous l’œil attentif de leur dulcinée une heure et quart durant.
Regroupés dans le même coin de la salle, ils se sont appliqués et ont rivalisé de souplesse, d’attention et de grincements de dents.

Cinq courageux

À l’issue de la séance, la présidente Martine Ponsing les a félicités et leur a donné rendez-vous l’année prochaine en espérant une participation plus nombreuse, avant le partage du verre de l’amitié.
Une journée familiale est organisée le dimanche 11 juin avec conjoints et enfants. Elle mènera le groupe pour une randonnée sur les sentiers de La Petite-Pierre avec un pique-nique pour agrémenter la journée.

Le groupe à l’issue de la séance

Fête de la pêche

Il y a 50 ans, l’étang était inauguré

(article et photo de Thomas Kieffer)

L’étang Breitmatt offre un cadre champêtre prisé. 

Ce dimanche 21 mai, l’association de pêche et de pisciculture de Weyer fête les 50 ans de l’inauguration de l’étang Breitmatt, lors d’une après-midi de pêche. Elle avait eu lieu le 28 mai 1967 en présence du président Antoine Kugler et du député Alfred Westphal.

L’association a été créée le 17 octobre 1964, date à laquelle une poignée de passionnés se sont réunis : Émile Bauer, Roger Brua, Frédéric Brua, Erwin Burr, Jean-Paul Dejean, Charles Eberhardt, René Lack, Chrétien Gressel, Roger Nuss, Pierre Leibundguth, et Aloyse Walter. Elle était alors une sous-section de l’association de pêche de Diedendorf.
En mars de l’année suivante, le terrain a été acheté. Sur les 161 ares, 50 étaient réservés à l’aménagement de l’étang, qui a été creusé la même année et alimenté par l’eau du « Ellerbrunne ». Puis ont été construits bénévolement au fil des ans un club-house, une aire de jeux, un bassin d’alevinage, des clôtures pour les bassins, un abri sanitaire, un îlot dans l’étang, un parking…

Une quarantaine de membres actifs

Plusieurs présidents se sont succédé. La palme de la longévité revient à Gilbert Nussbaum, membre de l’association depuis 1965, du comité depuis 1974 et président de 1981 à 2002. Il est aujourd’hui président d’honneur et toujours membre de l’APP. Lors de l’assemblée générale de 2009, Jacques Quirin, l’actuel président, a pris ses fonctions.
Avec la baisse de fréquentation et le coût des immersions, il a été décidé en 2003 l’abandon du concours de pêche au profit de matinées et d’après-midi de pêche à la truite. Depuis 2012, des après-midi d’initiation sont proposées aux jeunes. L’association compte une quarantaine de membres actifs.
L’année 2011 a été marquée par le décès du vice-président Ernest Spielewoy, membre de l’APP de 1966 à 2011, ancien instituteur et secrétaire de mairie du village. Après une année inactive en 2016, les pêches ont repris au mois d’avril.
Dimanche 21 mai, un vin d’honneur réunira à 15 h 30 les membres de l’association, les anciens présidents dont Antoine Kugler, les membres fondateurs Roger Brua et Roger Nuss, les présidents des associations locales, le maire et ses adjoints. Des photos et des articles de presse anciens retraceront l’histoire de l’APP.

Le jeu des 1000 euros à WEYER

Pierre Papka, conseiller municipal en avait envie depuis longtemps. Grâce à sa persévérance, son invitation a été acceptée par France inter.
Depuis mardi, leur venue à Weyer et officialisée. Ils viennent mercredi 31 mai à l’Espace de l’Isch. Les sélections du jeu commenceront à 18h30.

Voici quelques lignes permettant pour ceux qui ne le connaissent pas de découvrir en quoi consiste ce jeu :

Le Jeu des 1000 euros sur France Inter
Quel est l’anagramme du mot soigneur ? Qui a chanté Mexico en 2010 ? Comment s’appelle la mafia napolitaine ? […] Irez-vous jusqu’au super banco ? Véritable modèle du paysage audiovisuel français, le Jeu des 1000 euros diffusé sur France Inter bat tous les records. De par sa longévité, car il existe depuis 1958 mais aussi par son audience, puisqu’il s’agit du programme radio le plus écouté sur sa tranche horaire, du lundi au vendredi de 12h45 à 13h. Ce célèbre jeu réunit en effet chaque jour près d’un million et demi d’auditeurs.

(Extrait du site de France INTER)

Avis aux amateurs !
Venez nombreux tant pour participer au jeu que pour représenter le village !

 

PLAN DE LOCALISATION DES AIRES DE JEUX EN ALSACE-BOSSUE